Le droit du travail, un frein à la compétitivité ? Colloque à l’Assemblée nationale

7 juin 2013

12 septembre 2013Paris
Share this:Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+

La compétitivité française est au centre de tous les débats actuels. Or, la pesanteur de notre droit du travail ne constitue-t-elle pas un frein à cette compétitivité ?

Quelques chiffres illustrent cette réalité bien française : le code du travail français compte plus de 10 000 articles (contre une cinquantaine pour la Suisse). En France, il existe plus de 38 formes de contrat de travail (contre une en Angleterre). En France, une fiche de paie compte plus de 24 lignes (contre 4 en Belgique)…

Ce colloque avait pour objet de faire le point sur un sujet d’actualité dont les effets sont trop méconnus.

Intervenants :

  • Jean-Pierre Decool, député, créateur du chèque emploi associatif, auteur d’une proposition de loi visant à la simplification du droit.
  • Jean-Luc Warsmann, député, ancien président de la commission des lois.
  • François Taquet, avocat (« une législation compliquée, un mille feuilles incompréhensible »)
  • Olivier Bongrand , avocat (« Un manque de sécurité juridique »)
  • Maxence Ducellier, avocat (« Une législation déconnectée de la réalité »).

Ce colloque était co-organisé par le réseau d’Avocats GESICA et l’IÉSEG School of Management le Jeudi 12 septembre 2013 dans les locaux de l’Assemblée Nationale.

Retrouvez la vidéo de synthèse du colloque

Contact : Manon Duhem, Responsable communication, 03 20 54 58 92, m.duhem@ieseg.fr

IÉSEG