Quelles sont les conditions régionales/locales qui permettent aux incubateurs de réussir à soutenir des startups ? Interview avec Professeur Tiago Ratinho

29 novembre 2019

RATINHO Tiago

Tiago RATINHO

Un groupe de chercheurs des Etats-Unis, Canada et France (IÉSEG) a publié un article qui examine l’impact de l’incubation d’entreprises sur les nouvelles entreprises à travers différents ‘environnements régionaux’. L’article, Organizational sponsorship and the economics of place: How regional urbanization and localization shape incubator outcomes* de Alejandro Amezcua (Syracuse University), Tiago Ratinho (IÉSEG School of Management), Larry Plummer (Western University), et Parvathi Jayamohan (Salem State University) a été publié récemment en ligne dans le Journal of Business Venturing. Cette étude s’est appuyée sur le National Census of Business Incubators, base de données exhaustive de la population des incubateurs d’entreprises basés aux Etats-Unis, leurs entreprises incubées, et un groupe de startups non-incubées comparables. Professeur Tiago Ratinho de l’IÉSEG nous explique les résultats de cette recherche et ses implications pratiques.

Pourriez-vous expliquer ce qui vous a motivé à faire des recherches sur ce sujet avec vos co-auteurs ?

Les incubateurs sont des ressources bien connues (avec beaucoup d’écrit sur le sujet) et répandues. Toutefois, peu d’études font appel à des sources de données aussi étendues pour obtenir des résultats concluants quant à leur efficacité pour les nouvelles entreprises. S’inspirant du National Census of Business Incubators de Alejandro Amezcua, qui contient des données sur tous les incubateurs basés aux Etats-Unis de 1991-2007, nous avons combiné des connaissances de la géographie urbaine afin de découvrir comment les résultats de l’incubation d’entreprises sont liés à la localisation. La richesse de la base de données renforce et rend légitime les résultats de la recherche.

Quels sont les résultats de cette étude ?

Dans un premier temps, nous constatons que les entreprises incubées survivent plus longtemps que les entreprises non-incubées. En revanche, nous avons observé que les facteurs géographiques, tels que le niveau d’urbanisation et la concentration industrielle peuvent avoir un impact sur cet ‘avantage’. Nos résultats démontrent que des entreprises incubées augmentent leur longévité dans trois configurations régionales différentes : a) les emplacements urbains où l’industrie/branche de l’activité de l’entreprise incubée est déjà présente ; b) dans les zones rurales ; ou 3) dans des endroits où l’industrie/branche de l’entreprise incubée est nouvelle et n’est pas bien établie.

Il existe plusieurs mécanismes qui expliquent ces résultats. Dans les emplacements urbains où l’industrie de l’entreprise incubée est déjà bien établie, les incubateurs peuvent créer un accès aux ressources spécialisées tout en aidant des entreprises à naviguer parmi l’abondance d’opportunités dans leur ville. Les entreprises incubées dans les zones urbaines peuvent rencontrer un problème de « congestion » (congestion challenge) ; elles peuvent être confrontées à une multitude de ressources génériques et sectorielles, fournisseurs, travail et clients qui habitent en milieu urbain. Ainsi, dans la plupart des emplacements urbains, les incubateurs d’entreprises peuvent être utiles pour aider les startups à obtenir rapidement les meilleures ressources qui sont les plus appropriées. En revanche, dans les zones rurales, les incubateurs d’entreprises complètent le manque relatif de ressources locales en fournissant aux entreprises incubées des connaissances et des ressources plus générales, qui ne sont pas nécessairement disponibles localement. De même, dans les domaines sans spécialisation industrielle, les incubateurs compensent la rareté des ressources propres à l’industrie/branche d’activité en reliant les startups à ces ressources, en les connectant à ces ressources localement ou à distance.

Quelles sont vos principales recommandations pour des décideurs politiques, des responsables de l’incubation d’entreprises, et des entrepreneurs ?

Les résultats révèlent des implications importantes en matière de politiques de développement économique au niveau régional. Les incubateurs d’entreprises sont un véhicule important pour la prospérité économique s’ils sont conçus et gérés en accord avec les conditions économiques locales auxquels les incubés seront forcément confrontés. Quant aux managers d’incubateurs, nos résultats démontrent les mécanismes d’incubation qui sont les plus bénéfiques dans chaque milieu régional. Enfin, les entrepreneurs qui cherchent à rejoindre d’autres incubateurs devraient veiller à ce que les mécanismes les plus bénéfiques dans leurs incubateurs candidats soient disponibles et déployés avec cohérence.

IÉSEG