« Formation continue » : Un zoom sur les « learning expeditions »

3 avril 2020

Learning expeditionL’activité du service Executive Development and Innovation de l’IÉSEG ne cesse de croître notamment à l’international avec l’organisation et l’accueil de multiples « Learning Expedition » (des voyages d’études, élaborés sur-mesure pour répondre aux enjeux des managers et dirigeants d’entreprises).

Depuis le lancement de cette activité en 2017, l’IÉSEG a accueilli plus de 460 managers ou dirigeants du monde entier : Inde, Colombie, Italie, Liban, Etats-Unis, Canada, etc. Des experts IÉSEG ont récemment conçu, par exemple, une pour des managers colombiens, effectuant un MBA à l’Universidad de La Sabana en Colombie.

Une quinzaine de participants du MBA de l’Université colombienne ont suivi un programme de 11 jours en innovation stratégique et négociation sur le campus IÉSEG de Paris-La Défense. Ce programme avait pour objectif d’aider à accélérer le développement international de leur entreprise par la maîtrise de la négociation et de la transformation digitale.

Favorisant les solutions pédagogiques innovantes et l’émulation au sein du groupe, l’IÉSEG a spécialement organisé une simulation de négociation entre les étudiants en master négociation du Programme Grande Ecole et les participants de La Sabana. L’expérience, menée par Jimena Ramirez, Professeur en négociation internationale à l’IÉSEG, a permis de confronter les étudiants aux subtilités de la négociation dans un contexte de diversité.

Avec une forte dimension interculturelle, le programme prévoyait plusieurs visites d’entreprises pour rencontrer et échanger avec des leaders français et ainsi permettre aux participants de s’ouvrir à différentes visions stratégiques. A la fin de leur parcours, ils se sont également rendus à la Commission Européenne à Bruxelles (Belgique) pour assister notamment à une conférence sur le rôle de la Commission, et participer à un atelier sur les mécanismes de négociation dans l’hémicycle animé par Adam Steinhouse, International Lecturer in EU politics.

Adam Steinhouse explique que pour les 16 participants à Bruxelles « Chacun d’entre eux se trouvait derrière un drapeau d’un État membre différent de l’Union Européenne. Ils avaient pour objectif de parvenir à un accord sur la réglementation en matière de sécurité des produits et ils se sont passionnés pour leur rôle ! Ils ont appris à établir leurs positions, à faire du lobbying et à présenter efficacement dans une organisation internationale complexe et multipartite ». C’était l’opportunité de mettre leurs connaissances en action et de perfectionner les bonnes compétences à utiliser dans une négociation.

IÉSEG