Un étudiant de l’IÉSEG sélectionné pour participer au Symposium de X-Culture à Washington, D.C.

14 décembre 2017

Share this:Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+
ferreol-juster-jpg

Ferréol JUSTER

Ferréol JUSTER, étudiant de l’IÉSEG, vient de participer au colloque X-Culture à Washington, D.C. Cet événement permet aux participants de collaborer sur des projets virtuels de Business Plan dans des équipes interculturelles. Il décrit son retour sur cette expérience :

1) Comment avez-vous été sélectionné pour participer à ce projet ?

Dans mon université d’échange, au Brésil, j’ai été inscrit au programme X-culture, dans le cadre de mon cours de Marketing. Le but de ce programme est de travailler en équipe interculturelle (à distance) sur une problématique d’entreprise, et de proposer une solution sous forme de Business Plan. La communication est donc virtuelle : les membres de mon équipe étaient russes, turques, américains. Toutes les semaines pendant environ 2 mois, nous devions envoyer nos avancées à X-culture pour qu’ils assurent un suivi. Par ailleurs, des questionnaires devaient être remplis toutes les semaines pour évaluer nos compétences interculturelles.

A la fin du projet, une note individuelle et une note de groupe étaient attribuées à chacun des 5000 participants. Grâce à de très bon résultats, j’ai fait partie des 50 étudiants sélectionnés pour participer au Symposium de Washington.

2) Comment s’est déroulé le Symposium de X-Culture à Washington, D.C. ?

L’objectif principal de cette conférence était de présenter nos recommandations à une grande entreprise dans le secteur de l’alimentaire et de la restauration.

Ainsi, plusieurs semaines avant la conférence, j’ai été assigné à une équipe composée d’une Italienne, une Américaine et une Kényane. Nous avons travaillé pendant un mois sur un Business Plan qui visait à l’intégration d’un nouveau marché pour l’entreprise en question. Pendant le symposium, nous avons ensuite affiné notre travail avec les managers de cette entreprise qui nous ont conseillé, donné leur point de vue et donné accès à leurs données. A la fin du Symposium, nous avons présenté notre Business Plan devant les top managers et le PDG de l’entreprise, et devant les professeurs d’X-culture.

Par ailleurs, pendant ce symposium, se tenaient des conférences menées par des chercheurs reconnus ainsi que des workshops sur des sujets tels que le management, le networking, etc. Les thèmes abordés répondaient aux problématiques d’aujourd’hui.

3) Qu’est-ce que vous avez appris / quel est votre retour de cette expérience ?

Ce symposium m’a beaucoup apporté et m’a donné une expérience unique. J’ai eu l’occasion de travailler au sein d’une équipe interculturelle en situation réelle : nous avons travaillé sur un projet pendant plusieurs semaines à distance, puis nous nous sommes rencontrés pour présenter ce projet. Ainsi, nos capacités d’adaptation, de communication, et d’analyse ont été mis à l’épreuve.

J’ai eu aussi la chance de rencontrer les top managers de l’entreprise: nous avons travaillé avec eux pour l’enrichissement de notre projet, ils nous ont partagé leur expérience, leur vision.

Il s’agissait également d’être le plus percutant possible pour présenter notre projet devant le PDG et les managers de l’entreprise.

Je conseille à tout étudiant en école de commerce de participer à ce programme unique : c’est une expérience interculturelle unique et le sens de l’organisation, du travail d’équipe et de l’analyse sont rudement mis à l’épreuve.

Je suis également très reconnaissant pour le soutien que m’a apporté l’IÉSEG dans le cadre de cette initiative.

IÉSEG