Zoom sur Ŝanco : un projet d’entrepreneuriat social développé par Enactus IÉSEG Lille visant à créer du lien entre réfugiés et professionnels dans la métropole lilloise

29 octobre 2019

Share this:Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+
Sanco

Membres d’Enactus

Créé l’année dernière, le projet Ŝanco a pour objectif de mettre en lien des réfugiés et des professionnels, tout en les sensibilisant (et les étudiants IÉSEG) au gaspillage alimentaire.

En collaboration avec différents partenaires (comme l’association Singa),  les 6 membres de Ŝanco* ont lancé ce semestre un cycle de 4 ateliers avec 6 réfugiés à  l’Avant-Goût de la cuisine commune, un espace éphémère pour se réunir, cuisiner et manger à Lille. Lors de ces séances, ils cuisinent ensemble avec des fruits et légumes récupérés sur les marchés, et partagent des moments d’échange, notamment sur des sujets professionnels.

Des intervenants externes, et des membres du projet collectif solidaire RéAct Lille également participent à l’animation de ces ateliers. Lors de la première séance le 24 octobre, les participants du projet Ŝanco ont échangé sur le code du travail en France avec les membres de RéAct Lille. La prochaine séance, prévue début décembre, accueillera des professionnels en lien avec les projets professionnels des réfugiés pour créer du lien et parler de leur métier.

Ce même groupe de réfugiés travaille également avec l’association Singa, partenaire de Ŝanco, pour les préparer à leur insertion professionnelle. Singa vise à créer du lien entre personnes réfugiées et société d’accueil, en créant et diffusant des outils pour tous.

A propos d’Enactus

Enactus IÉSEG, composée de 22 personnes et portant 3 projets cette année, appartient au réseau mondial Enactus et au réseau national Enactus France. Les étudiants qui y participent utilisent le pouvoir de l’entrepreneuriat pour transformer les vies des populations dans le besoin et créer un monde durable.

Témoignage de Mary-Anna Eon, Présidente d’Enactus IÉSEG Lille :

« L’association a été créée à l’IÉSEG en 2009, nous sommes l’un des campus les plus anciens du réseau Enactus France. Nous avons depuis remporté 2 compétitions nationales.

L’année dernière, a été créé le projet SANCO que nous avons fièrement représenté à la compétition nationale Enactus France. Nous avons aussi pris sous notre aile, la start-up SEMANDTIK, une start-up éthique exportant du Batik javanais.  Nous continuons nos événements toute l’année pour sensibiliser les étudiants à la RSE et l’entrepreneuriat social. Par exemple, les 28/29 novembre aura lieu notre troisième édition du Marché de Noël éthique et nous attendons plus de 500 visiteurs…

L’IÉSEG nous enseigne à être de bons managers, efficaces et complets. Faire partie d’Enactus nous apprend à être des leaders, dynamiques et engagés.

Cela fait maintenant 4 ans que je suis fière d’être chez Enactus, j’ai commencé en tant que pôle event, puis on m’a rapidement responsabilisée, formée à être entreprenante et maintenant, je suis présidente de l’association. C’est, je pense, le plus beau cadeau de mon master et l’accomplissement de mes années chez Enactus. Chaque étudiant vit sa scolarité à IÉSEG très différemment, mais l’expérience Enactus est un apprentissage hors-norme où tout est un accélérateur de compétence.  Je ne remercierai jamais assez mon école de soutenir cette association et de nous permettre de vivre cette aventure…

C’est l’histoire d’une équipe de 22 personnes qui tous les jours s’engagent à travers des projets sociaux et environnementaux, qui s’engagent pour les artisans javanais, qui s’engagent pour les réfugiés et qui s’engagent aux cotés de leur école pour construire le monde de demain. »

*Anouk Boukobza, Célia Fondeur, Domitille Champetier, Lucie Creze, Luisa Machado et Capucine Gas

IÉSEG