Programme

9h00
PETIT-DÉJEUNER D’ACCUEIL

Nous vous invitons à venir partager un petit-déjeuner d’accueil pour commencer cette journée du bon pied !


9h30
PLÉNIÈRE D’OUVERTURE

Animée par :
Michel LECLERCQ, Fondateur du Groupe Decathlon et de Plus de Gens Plus Heureux


11h00
CYCLE 1 DE TABLES RONDES

  • Table ronde n°1 – Penser en écosystèmes inspirants
    La notion d’écosystème fait référence à la capacité de nombreux acteurs à coopérer et co-construire un environnement propice à la réflexion commune, à mettre en place des synergies et à catalyser des propositions de valeurs nouvelles. L’enjeu au sein des écosystèmes est de permettre une durabilité d’interactions positives pour péréniser l’engagement de chacun à venir contribuer et y trouver son intérêt. Un écosystème, au-delà de son concept théorique ou sémantique, demande à se définir, se construire, se structurer et piloter sa dynamique selon un rythme spécifique, avec une culture propre et un espace/temps qui permet l’action et des preuves tangibles de cette action. L’inspiration vient souvent au démarrage mais qu’en est-il pour l’entretenir, lui garder une vitalité voire la renouveler ? Cette table ronde convie des invités hétérogènes qui par leur savoir-faire, leur vécu et leur personnalité sauront venir partager leur apprentissage et nous aideront à enrichir notre vision et notre pratique.
  • Table ronde n°2 – Donner du sens pour avancer
    Dans un environnement caractérisé par la vitesse, l’hyper connexion, la financiarisation de l’économie et la complexité, trouver du sens dans sa vie professionnelle mais aussi personnelle est devenu un enjeu majeur de durabilité. Sujet souvent au coeur des stratégies d’entreprises mais pas toujours incarné, est-il réellement pertinent de se poser la question du sens dans le monde du travail ? Quel est l’intérêt pour les individus et les organisations d’investir cette notion ? Et comment le trouver ou en donner dans notre monde ?
  • Table ronde n°3 – Les nouveaux modèles économiques / innovation
    Comment adapter ou redéfinir son modèle économique ? Quels sont les enjeux de la transformation digitale, des nouvelles technologies (IA, IoT etc), d’une compétition de plus en plus agile avec des secteurs de plus en plus convergents ? Quel (nouveau) type de modèle économique serait le mieux adapté ? Y-a-il un moment idéal pour introduire un nouveau modèle dans son entreprise ? Quelles sont les barrières internes et externes à l’innovation d’un nouveau modèle et comment y remédier ? Nous aborderons toutes ces thématiques et bien d’autres autour d’une table ronde avec des intervenants réunissant des expertises et secteurs complémentaires.
  • Table ronde n°4 – Le financement des entrepreneurs
    Alors que les grandes entreprises affichent un taux d’autofinancement croissant depuis une vingtaine d’années, le marché des prêts à effet de levier n’a jamais rencontré autant de succès, notamment auprès des entreprises de moyenne taille. Les petites entreprises, quant à elles, continuent à recourir aux sources classiques de financement, comme le crédit bancaire ou le crédit-bail. Pour les start-up et autres micro-entreprises, l’accès au financement externe reste beaucoup plus aléatoire. Si toutes les entreprises sont différentes, que dire alors des entrepreneurs dont les décisions déterminent souvent l’avenir de leurs partenaires et employés ? Quels sont les facteurs financiers et extra-financiers qui expliquent l’octroi d’un financement ? Comment maximiser ses chances d’en obtenir un ? Quand faut-il le faire ? Comment diversifier ses sources de financement, entre crédit bancaire, capital risque, financement participatif et partenariat public ? Quelles sont les spécificités des prêteurs et des investisseurs ? Pour répondre à ces questions, nous aurons le privilège de dialoguer avec trois experts issus de la banque privée, de Bpifrance, et du capital risque.
  • Table ronde n°5 – Les influenceurs : qui sont-ils ? quel est leur rôle ? / Médias sociaux : comment être présent ?
    Un nombre croissant d’entreprises intègre le marketing d’influence dans leur stratégie de communication et y investisse de plus en plus de budget pour faire rayonner leur marque sur le web et sur les médias sociaux. Quelles sont les clés pour réussir ces campagnes de marketing d’influence ? Autour de cette table ronde, nous avons réuni un panel d’experts des univers des FMCG, des cosmétiques de luxe, des voyages et de l’agence même, avec qui nous aborderons les sujets suivants, avec l’appui d’exemples d’actions récentes :
    – Comment choisir ses influenceurs ?
    – Comment fixer des objectifs de campagnes et mettre en place des mesures de
    performance ?
    – Quelle liberté laisser aux influenceurs dans leurs contenus / messages liés à leurs
    produits / marques ?
    – Comment gérer la relation au quotidien avec ses influenceurs et l’inscrire dans la
    durée ?
    – Comment appréhender l’évolution de sa stratégie de marketing d’influence ?
  • Table ronde n°6 – Intelligence collective et performance
    L’innovation managériale s’est emparée du thème de l’Intelligence Collective (IC) à la fin du siècle précédent, mais les paléoanthropologues modernes considèrent que c’est l’aptitude principale développée par nos ancêtres chasseurs-cueilleurs. Autrement dit, l’IC est le résultat de 98% de l’évolution humaine et c’est plutôt l’intelligence individuelle qui parait se constituer comme un mythe récent. Dès lors, l’enjeu pour une organisation est d’orienter cette ressource pour la réussite de son projet et de se structurer sans la détruire. L’objet de la table ronde est donc d’explorer très concrètement les voies de mobilisation d’une aptitude abondante chez les humains et de montrer les résultats obtenus en termes d’amélioration de la performance. Nous accueillons 3 participants engagés dans l’IC qui partageront leur pratique en entreprise et leur réflexion.

12h30
DÉJEUNER

Déjeuner Panoramique sur le toit de la Grande Arche, Restaurant La City


14h30
CYCLE 2 DE TABLES RONDES

  • Table ronde n°7 – La place de la Femme dans les organisations et le leadership féminin
    Alors que l’éducation supérieure diplôme autant de femmes que d’hommes, les inégalités se creusent ensuite très rapidement. Ainsi, selon une étude menée par Catalyst en 2019, au sein des 500 premières organisations en termes de capitalisation boursière, si les femmes constituent 45% du nombre total des employés, elles ne représentent plus que 37% des cadres intermédiaires puis plus que 27% des cadres supérieurs. Et ce fossé devient abyssal lorsque l’on regarde le pourcentage de femmes à la tête de ces organisations : 5%. Cette faible représentation des femmes dans les échelons supérieurs contraste avec les nombreux investissements effectués par ces organisations dans des programmes de mentoring, de networking au féminin, ou encore de formation au leadership. Dans cette table ronde, nous discuterons des raisons rendant l’accès des femmes aux postes clés difficile, et plus important encore, nous aborderons les potentielles solutions, tant au niveau de la société, que de l’organisation ou des initiatives individuelles.
  • Table ronde n°8 – Quelles compétences pour s’épanouir et inspirer dans un monde de plus en plus VUCA (complexe, volatile, incertain et ambigu) ?
    Pour beaucoup d’entre nous, le monde est devenu plus VUCA (Volatile, Uncertain, Complex et Ambiguous- acronyme militaire). Si pour les militaires, ces quatre composantes peuvent désigner les challenges auxquels ils sont confrontés sur les théâtres des opérations, on peut aussi les appliquer de plus en plus au monde de l’entreprise et des établissements d’enseignement supérieur comme l’IÉSEG. Avec la globalisation, l’introduction de nouvelles technologies, les changements démographiques et autres évolutions de la société, nos environnements sont donc souvent plus VUCA. Lors de cette table ronde nous examinerons en quoi nos environnements sont devenus plus VUCA et nous poserons la question sur les compétences requises pour s’épanouir et inspirer dans ce nouveau contexte.
  • Table ronde n°9 – HRM Analytics : impact sur le métier de DRH
    HR Analytics, ou People Analytics, fait référence à l’utilisation et à l’application de solution d’intelligence des données au sein des fonctions et activités du service de gestion des ressources humaines. Grâce à l’intégration d’informations et de données quantitatives et qualitatives, ces solutions sont en mesure de transformer le « rôle » des données du passé et du présent vers le futur. Cela se fait par une transition du système de reporting de données traditionnel vers des solutions capables de fournir des prévisions et des scénarios futurs. L’analyse des ressources humaines est utile pour identifier un ensemble de mesures permettant de gérer plus efficacement les effectifs en termes de planification, de recrutement et de sélection, d’évaluation des performances, de rémunération, de formation, de développement des compétences, de développement de carrière, de mobilité et de départ. En fournissant ce type de solutions, HR Analytics stimule également le besoin de développer de nouvelles compétences au sein du département de gestion des ressources humaines, générant ainsi de nouveaux rôles et trajectoires de carrière. Comme beaucoup le disent, les données sont l’or du futur, mais « tout ce qui brille n’est pas or » ?
  • Table ronde n°10 – Intelligence artificielle, et demain ?
    De nombreuses entreprises se déchaînent en entendant parler d’Intelligence Artificielle (I.A.). Cependant, il y a beaucoup de divergences sur ce que comprend exactement l’I.A. Cette table ronde permettra d’échanger sur les différents aspects et défis de la Big Data dans un contexte commercial. Les intervenants donneront leur avis sur comment la Big Data modifie le monde des affaires, que ce soit en marketing, finance, ou ressources humaines. Nous nous concentrerons sur les trois dimensions principales d’une stratégie gagnante à savoir : la technologie, la méthodologie et la compréhension de l’entreprise. Nous donnerons un aperçu des facteurs clés du succés de chacune de celles-ci. Enfin, nous échangerons sur les dernières applications tendances et celles à venir.
  • Table ronde n°11 – Usine 4.0 : embarquez dans l’usine du futur !
    L’usine 4.0, c’est quoi ? Présentée comme la 4ème révolution industrielle, après la mécanisation, la production de masse au 19ème siècle et l’automatisation de la production au 20ème siècle, elle se caractérise par l’intégration des technologies numériques dans les processus de fabrication. L’usine connectée permettra-t-elle de rebattre les cartes de la mondialisation ? C’est l’avis d’experts et du gouvernement français qui a lancé en 2013 ses 34 plans de reconquête industrielle. L’usine du futur y est décrite comme un moyen de relancer l’industrie française. Pour relever ce défi, elle s’appuiera sur la convergence entre l’industrie et le monde du numérique.
    La « smart factory » – ou Usine 4.0 – vise à réaliser de nouveaux gains de compétitivité et à optimiser des consommations par l’efficacité énergétique. En théorie, ce rapprochement ne présente pas d’obstacles majeurs puisqu’il repose, en partie, sur des outils existant déjà : capteurs, automates, Big Data, Internet des objets, Cloud Computing… Dans la pratique, le challenge n’est pas aussi facile, car il implique la mise en place d’une nouvelle organisation du mode de production voir d’un changement global de business model. Quelle méthodologie adopter pour relever ce challenge ? Quels sont les enjeux humains, technologiques, de gouvernance ou encore de recrutement ? Ce sont là quelques questions auxquelles les participants de la table ronde tenteront de répondre.
  • Table ronde n°12 – Retail/Sales : nouvelles relations clients/vendeurs
    En 2019, les technologies se veulent plus révolutionnaires et viennent réinventer la relation client. La transformation digitale est une réalité de nos jours et est devenue indispensable pour améliorer l’expérience client et se différencier de la concurrence. La table ronde traitera de la gestion de la relation client et de ses enjeux à l’heure de la digitalisation des interactions avec le client. Comment les entreprises évaluent et améliorent la satisfaction client, traitent les réclamations clients et utilisent ces réclamations pour améliorer le parcours client ? Le digital, et notamment, les e-mails, le chat, les SMS, les newsletters, les chatbots, la réalité virtuelle, modifie la façon dont les entreprises gèrent la relation avec le client. L’amélioration de l’expérience client étant l’enjeux numéro un pour les entreprises, de nombreuses questions se posent sur le management de l’interaction Homme-Machine et l’interaction humaine. L’irruption du numérique et de l’Intelligence Artificielle permettra-t-elle d’améliorer l’expérience client ? Comment l’humain pourrait-il intervenir et à quel moment pour créer une relation attentionnée avec les clients ? La personnalisation de l’expérience client permettra-t-elle de rassurer, satisfaire et fidéliser le client ? À quel moment la technologie pourrait-elle avoir plus de valeur ajoutée dans la gestion de la relation client et quand le client souhaite-t-il plutôt de bénéficier des conseils d’un expert, d’écoute, d’empathie, ou encore d’un service ultra personnalisé ?

16h00
ATELIER RÉCUPÉRATION FLASH


16h10
PLÉNIÈRE DE CLÔTURE

Animée par :
Amélie VIDAL-SIMI, Présidente Directrice Générale d’Henkel France


 

IÉSEG