Retour

Comment l’Executive MBA a consolidé ma posture de leader (interview avec Gregory Dunon)

« Je crois qu’il y a de nombreuses façons de tirer profit d’un Executive MBA. »

Gregory, fort d’une expérience en ingénierie, nous explique pourquoi en 2018 il a décidé de s’engager dans l’Executive MBA de l’IÉSEG, et décrit l’impact sur sa posture de leader.

Gregory Dunon, 42 ans, travaille pour le fabricant suédois de roulements à billes SKF en tant que Metal Industry Business Development Manager dans la zone EMEA. Ayant passé toute sa carrière dans l’entreprise (dans le domaine des services industriels destinés aux industries lourdes), il a travaillé en Asie (Shanghai et Singapour) et en Europe.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre l’Executive MBA de l’IÉSEG ?

Je suis rentré en France en 2017, après avoir travaillé 10 ans à l’étranger. J’avais souvent entendu des histoires d’expatriés qui avaient du mal à se réadapter lorsqu’ils retournaient chez eux, donc ma femme et moi avions essayé d’anticiper les choses pour que ce retour se fasse dans les meilleures conditions. L’expérience que j’avais vécue en Asie avait été si dynamique qu’il était difficile d’imaginer ce qui suivrait : comment garder mon niveau d’intérêt, le rythme intense, la variété de missions et de responsabilités. Plus important encore, comment continuer à apprendre et à progresser chaque jour.

Pour la première fois, j’ai commencé à me demander si mon avenir résidait dans ma société de cœur qui m’offrait tant d’opportunités. Je me suis également penché sur ce que j’avais appris pendant ces 20 années professionnelles et les nombreuses passées à l’étranger. Jusqu’alors, tout avait été simple et clair. Tout d’un coup, les choses commençaient à être floues et incertaines : j’ai commencé à avoir des doutes.

J’avais eu un « avant-goût » d’Executive MBA en 2012 grâce à un programme de formation proposé par trois écoles de commerce internationales en Asie. La question pour moi était quel programme / quelle école choisir dans ce marché foisonnant ?

Après des recherches, j’ai décidé de m’inscrire à l’Executive MBA de l’IÉSEG, car, selon moi, il offrait le meilleur rapport qualité-prix en termes de marque, de triple accréditation et, surtout, de contenu de programme. Ce dernier a été pour moi le plus grand facteur de différenciation, avec les deux learning trips (voyages d’apprentissage) à San Francisco et au Cap, entièrement couverts par les frais de scolarité, sans parler de l’encadrement et des autres avantages secondaires qui n’étaient pas proposés par les autres programmes.

Comment avez-vous tiré profit de ce programme ?

Je crois qu’il y a plusieurs moyens de tirer profit d’un Executive MBA, et il s’agit d’un élément très personnel. J’aime le comparer à un marathon : chaque coureur aura un objectif différent. Tout est question de performance… mais de votre propre point de vue !

Très tôt, j’ai décidé de courir mon marathon d’Executive MBA à toute vitesse, saisissant chaque opportunité pour apprendre de nouvelles choses, donnant le meilleur de moi-même pour chaque dossier à rendre. Il y a tellement de choses que j’ai acquises, mais si je devais n’en citer que quelques-unes, les plus précieuses pour moi seraient :

• Une profonde introspection : l’Executive MBA de l’IÉSEG m’a permis de développer une conscience aiguë de moi-même qui m’a non seulement aidé à reconstruire mon plan de carrière et mon projet professionnel, mais qui a également fait de moi une meilleure personne.
• Une confiance en soi renforcée, résultant du mélange de connaissances et de compétences nouvellement acquises, combiné à la conscience que j’ai de moi-même.
• Un véritable sens de l’humilité résultant de l’étape finale de l’Excutive MBA : la thèse professionnelle, qui m’a montrée que les choses sont toujours plus compliquées qu’elles ne le paraissent à première vue.

Il est assez fréquent de se sentir comblé après avoir obtenu un diplôme de type Executive MBA. Toutefois, la meilleure posture consiste probablement à être à la fois confiant et à aborder chaque sujet avec humilité. Quoi qu’il en soit, c’est ainsi que j’essaye de vivre, et je remercie l’équipe de l’IÉSEG pour cela.

Comment l’Executive MBA de l’IÉSEG a-t-il contribué à développer vos compétences en matière de leadership ?

La partie « leadership » de l’Executive MBA de l’IÉSEG est à mon avis le fil conducteur de l’ensemble du programme. Vous vivez un véritable voyage avec huit séminaires de leadership positionnés stratégiquement pendant les deux années du programme. Tous les autres modules en commun tels que Strategy, Organization and Innovation se déroulent de manière à ce que vous puissiez progressivement pratiquer et consolider votre propre posture de leader.

Un des grands axes de la pédagogie IÉSEG est qu’elle est fortement construite autour du travail de groupe. On est systématiquement regroupés avec différentes personnes à chaque séminaire et il nous est demandé de réaliser une mission ensemble. Il faut s’adapter constamment et se positionner par rapport à différentes compétences, personnalités, expériences, etc. Cela vous permet de maximiser votre propre valeur et votre contribution au groupe. C’est fascinant et cela n’a été possible que grâce à la diversité au sein des cohortes du programme.

De plus, durant le programme, trois événements ou activités sont spécialement conçus par l’équipe de l’IÉSEG pour repousser encore plus loin vos limites. Tout d’abord, le Business Game, organisé à mi-parcours du programme, durant lequel vous dirigez votre entreprise (fictive) avec une équipe pendant un week-end complet de compétition.

Ensuite, les deux semaines de learning trips à San Francisco et au Cap sont gravées dans ma mémoire comme les expériences les plus intenses, mais aussi les plus enrichissantes de l’Executive MBA.

Enfin, chaque participant a droit à des heures de coaching individuel qui peuvent être utilisées pendant les deux années afin de construire son projet carrière ou traiter de questions académiques ou professionnelles spécifiques.

Que diriez-vous à quelqu’un qui n’est pas sûr de vouloir relever le défi d’un Executive MBA ?

Si vous voulez devenir une meilleure version de vous-même, sur le plan professionnel et au-delà, un Executive MBA vous apportera certainement toutes les clés pour « devenir vous-même, avec des compétences » (comme je l’ai lu dans un de mes livres d’affaires préférés).

Rien n’est automatique et il est peu probable que vous décrochiez votre prochain emploi simplement parce que vous avez un tel diplôme. Cependant, si vous vous engagez complètement durant cette période, vous obtiendrez beaucoup en retour : c’est une expérience qui change la vie et je ne saurais que trop le recommander ! Profitez de l’aventure Executive MBA de l’IÉSEG !