Retour

2e édition du PIR (Positive Impact Rating) : l’IÉSEG progresse d’une catégorie et se classe parmi les 24 « Transforming Schools » au niveau mondial

A l’occasion du « 2021 Virtual PRME* Global Forum », les résultats de la seconde édition du PIR (Positive Impact Rating) ont été publiés. Pour la deuxième année consécutive, des étudiants du monde entier ont évalué leur École de commerce sur la façon dont ils perçoivent leur impact positif dans le monde. Cet impact va au-delà de leur contribution aux affaires et à l’économie puisqu’il comprend également leur impact positif pour la société.

Campus La DéfenseLes étudiants ont ainsi évalué la manière dont leur école relève les défis sociétaux et durables et prépare ses étudiants à devenir des leaders responsables. L’enquête d’évaluation pose 20 questions liées à sept dimensions d’impact pertinentes qui se situent dans trois domaines : Dynamiser, Éduquer et Engager. Le score global est utilisé pour positionner les écoles sur une échelle à cinq niveaux. Les différents niveaux font référence au stade de développement de l’école de commerce en matière d’impact.

Cette année encore, l’IÉSEG a été récompensée pour son impact social et ses réalisations en matière de responsabilité. Sur les 47 écoles de 21 pays différents ayant répondu à l’enquête, l’École renforce son positionnement parmi le TOP 30 mondial en progressant d’un niveau (seuls 9 établissements d’enseignement supérieur ont monté d’une catégorie cette année) et rejoint les « Transforming Schools ».

 

Maria CASTILLO, responsable RSE de l’École, témoigne : « Nous sommes très heureux du résultat du PIR, qui est la juste reconnaissance de tout le travail effectué ces dernières années pour renforcer l’intégration de la RSE et de son impact dans tout ce que nous faisons à l’IÉSEG.

Dans la catégorie « Dynamiser », la RSE fait partie intégrante de la culture de l’École et est intégrée à notre gouvernance via le Comité RSE. Notre Vision, qui consiste à « former et faire grandir les acteurs du changement œuvrant pour une société meilleure », est au cœur de notre identité, de notre culture et de nos valeurs.

En ce qui concerne la dimension « Éduquer » du PIR, l’École a toujours mis l’accent sur l’intégration de la RSE et de l’éthique dans ses programmes. L’année dernière, nous avons renforcé notre cours obligatoire de RSE au niveau du cycle Master du Programme Grande Ecole. Ce cours de 6 ECTS sur la « Gestion du Changement pour des Stratégies Durables » enseigne aux étudiants comment les organisations doivent évoluer pour être plus responsables et durables. Le Challenge RSE, que nos étudiants de troisième année mènent auprès des entreprises, a également gagné en taille et en impact. L’année dernière, nos étudiants ont travaillé sur les défis RSE de 17 entreprises nationales et internationales. Ce projet offre à nos étudiants une expérience d’apprentissage pratique et réelle très précieuse.

Enfin, la principale raison pour laquelle nous avons intégré la catégorie « Transforming Schools » cette année est l’engagement de nos étudiants, le troisième pilier du Positive Impact Rating. Nous avons la chance, à l’IÉSEG, d’avoir des étudiants très motivés et engagés. Dans le cadre de notre stratégie RSE, nous nous sommes fixés comme priorité de renforcer les relations avec nos étudiants et associations d’étudiants pour avoir une portée et un impact plus importants. Ainsi, nous avons mis, avec ACT, l’association de sensibilisation à l’écologie, des potagers sur nos campus de Lille et La Défense. Avec Enactus IÉSEG, nous mettons en place un programme de mentorat pour les réfugiés et nous soutenons la Junior-Entreprise dans l’organisation de leur Challenge RSE. Le programme « Responsible Leaders », lancé il y a trois ans, connait un grand succès et nos étudiants ont travaillé dur pour co-élaborer, avec la Direction de la Pédagogie un nouveau certificat de durabilité et gérer le site web de « TakeCare », créé en réponse au Covid19. Donner aux étudiants l’espace, la voix et les moyens d’agir est essentiel, et nous continuerons à collaborer avec eux pour les aider à développer leurs initiatives ».

 

Pour Katrin MUFF, présidente de la Positive Impact Rating Association, « le PIR est conçu comme un outil pour améliorer et transformer l’enseignement du commerce. Il permet aux écoles de comprendre ce qu’est un impact positif pour la société, selon leurs étudiants. Le PIR met en évidence le potentiel d’amélioration, même pour les Écoles de premier plan ».

 

* PRME : Principles for Responsible Management Education (PRME) – les 6 Principes des Nations Unies pour l’éducation au management responsable – en savoir plus ici

** En savoir sur le Positive Impact Rating